... ... ... ...
En Tournée Prochainement Historique

2011

Témoin et média(teur) d’un jeu de séduction, conquête interculturelle, notre miroir reflète en chacun les différences pour devenir le portail qui permet aux protagonistes d’aller à la rencontre de son autre. Il renverse l’ordre du temps et vient troubler respectivement les traditions italienne et chinoise pour mieux les rapprocher dans la modernité. Arlequin saura t-il voir le roi singe qui sommeille en lui ? Le Miroir, une rencontre artistique et humaine entre commedia dell’arte et opéra chinois, slam, chants du Shanxi et vidéo.

2011

Ce spectacle tiré d’un texte du 18ème siècle, nous raconte l’histoire basée sur un quiproquo lié à la gémellité. Un premier Polichinelle (l’émigré) a quitté Naples pour travailler au service d’un riche marchand nommé Pantalon. Un second Polichinelle (Le napolitain) est à la recherche de son frère jumeau, leur ressemblance multipliant les malentendus. Une marionnette géante, nommée Rosetta, de sa fenêtre, croit reconnaître dans le Napolitain son fiancé l’émigré !… »

2010

Histoires de soldats ne sera pas une pièce sur les soldats tirailleurs sénégalais ni sur la deuxième guerre mondiale. Il s’agira, travers l’exposition de ces soldats africains, non pas de stigmatiser les horreurs de la guerre, mais de nommer cette expérience incongrue et singulière qui est d’être dressé à tuer, pas à titre personnel, de l’humain. Car tout soldat est un tirailleur sénégalais, un homme contraint de participer, jusqu’au foudroiement de soi, à une haine qui n’a fondamentalement rien à voir avec lui. Nommer cette absurdité-là au théâtre est aussi un acte de résistance.

2008

8 comédiens chinois et européens, tout à la fois musiciens et acrobates, invitent le spectateur à être le témoin d’une histoire d’amour à priori impossible, celle d’une princesse venue de Chine avec le fils d’un commerçant vénitien. Perle d’Azur, fille d’un notable chinois, est enlevée et laissée pour compte à Venise en raison d’un complot meurtrier. Travestie en Arlequin pour masquer son identité, elle rencontre Orazio, un jeune vénitien, dont elle tombe amoureuse. De Venise à Pékin, mille péripéties les attendent. Entre complots et duels, chants d’amour et danses effrénées, leur périple sera ponctué de multiples déguisements et de lazzi à l’italienne. Confronté à l’intolérance des uns et à l’ignorance des autres, il leur faudra prouver au monde la force de leurs sentiments, au-delà des différences culturelles...

2007

Parce qu’à l’opposé du drame et du désespoir, il y a le rire et la poésie... C’est en introduisant une mise en abime et s’inspirant de la comédie italienne que s’installe un rapport ludique et intelligent avec le public. Aussi peut-on jubiler devant le talent et l’énergie de sept comédiens opiniâtres se permettant de questionner jusqu’à huer sur scène la conduite de ce scélérat coureur de jupons! Sauront-ils reconnaitre le courage d’un homme assumant jusqu’au bout ses convictions ?

2006

Six comédiens débarquent sur scène, une heure durant ou par fragments de 20 minutes. Ils remplissent l’espace de chansons, de scènes, de personnages, masques et polyphonies. Leur secret ? Une alchimie de poésie, de rire et la saveur de la légèreté.

2005

MISE EN SCÈNE BÉATRICE GUERRERO, JÉRÔME SAUVION ET EMMANUEL SEIGNEZ

2005

Voilà Pinocchio débarquant chez Arlequin, Polichinelle, Pantalone et les autres ! Les personnages de la commedia dell’arte réservent un accueil chaleureux à leur compatriote qui les entrainera dans ses folles aventures.

2004

Au fil des Parades de Jan Potocki, nous retrouvons, dans un spectacle bourré d’énergie, tous les ingrédients de la commedia dell’arte : des amoureux contrariés au maître obstiné, en passant par le valet naïf et vaguement roublard. Mais le voyage ne s’arrête pas là puisque les aventures de nos héros les entraineront même du côté de la piraterie…Paré pour une expérience unique en deux langues ? Alors, à l’abordage !

2003

Branle-bas de combat ! La comédie militaire s’attaque à un sujet éternel sans jamais se départir de son humour ! Une galerie de personnages : de la mère courage qui s’enrichit à l’amoureuse esseulée, du militaire belliqueux au père de famille pacifiste.

2003

Pulcinella fait son caprice : il en a assez des rôles de serviteurs de commedia ! Il rencontre Alphonse Terego, directeur d’un étrange cabaret qui lui propose une nouvelle carrière, amour et grands rôles…
« Il Calderone nous propose une manière originale de revisiter la commedia dell’arte, se réappropriant à sa manière les grands textes du répertoire théâtral (…) » LYON FIGARO

2002

D’APRÈS ARISTOPHANE / BACRI & JAOUI / BECKETT / GOLDONI / JARRY / MOLIÈRE / ROSTAND / SHAKESPEARE / TCHEKHOV / WILLIAMS

2001

Pièce maitresse de la commedia dell’arte de Carlo Goldoni. L’hymne à la joie d’Arlequin. Chez nous, Arlequin ce sont nos comédiens qui, tels les morceaux coloriés de son costume, virevoltent comme un kaléidoscope sur scène.
« Ca vit, ça bouge, avec simplicité et à propos. Dans le ton juste de la parodie moqueuse…Un enthousiasme et une plaisir d’interprétation visible pour cet Arlequin valet de deux maitres emmené par Alberto Nason et le Théâtre des Asphodèles ». LIBÉRATION

2000

MISE EN SCÈNE ALBERTO NASON

1999

MISE EN SCÈNE ALBERTO NASON COPRODUCTION THÉÂTRE DES CÉLESTINS

1998

D’APRÈS DES TEXTES ET CANEVAS ORIGINAUX DES XVIÈME, XVIIÈME ET XVIIIÈME SIÈCLES

1997

Savoureux mélange de thèmes classiques et de clins d'œil actuels, créant ainsi une complicité avec le public, Arlequin, l’amour et la mort présente trois histoires où la passion d'amour et l'angoisse de la mort jouent à colin-maillard.

1994

L'Ordre Vagabond, c'est le parti pris du théâtre dans le théâtre. Chaque spectateur se trouve transformé en témoin indiscret. Le jeu spécifique de la Commedia dell'arte donne à ce spectacle une allure baroque alliant différentes disciplines telles que le jeu masqué, l'acrobatie, le combat et la polyphonie.