... ... ... ...
...

LES IRRÉVÉRENCIEUX

UNE CRÉATION DE 2013 - DURÉE 1H20

Les Irrévérencieux c’est une création originale dans laquelle les comédiens s’approprient des disciplines urbaines et populaires comme un écho à la modernité. Une rencontre de la Commedia dell'arte du 16ème siècle avec la culture hip hop du 21ème siècle, à travers le human beatbox et la danse hip hop. Une fusion de genres et d’origines pour mieux questionner notre quotidien.

Ici, la Compagnie du Théâtre des Asphodèles réinterroge la commedia dell’arte issue du 16ème siècle dans ce qu’elle a de plus contemporain : une forme de théâtre issue de la rue, populaire, divertissante, s’appuyant sur un canevas tout en laissant place à l’improvisation et à l’interaction avec le public... Les comédiens jonglent avec les techniques pour les modeler, les renouveler.

...

La rencontre avec la culture Hip hop, actuelle et revendicatrice, se pose comme écho spontané d’une commedia dell’arte d’aujourd’hui. Un mélange de disciplines certes éloignées dans le temps, mais indiciblement rattachées entre elles par l’inventivité, l’improvisation et la créativité, et qui toutes possèdent cette sincérité du partage scénique. Le théâtre, la danse et le human beatbox fusionnent ainsi sur le plateau pour laisser place à l’énergie, au rythme et aux rires.

Parce qu’elle désigne le manque de respect, mais en même temps l’insolence, l’impertinence, et par là même une audace excessive, provocante et libre, l’irrévérence constitue pour nous la meilleure définition que l’on puisse donner d’une Commedia dell’arte contemporaine.

Ce spectacle a été présenté au festival d’Avignon Off 2013 et 2014. Accueillis en coréalisation dans un lieu emblématique du Festival, la Chapelle du Verbe Incarné puis au Théâtre Golovine, nous avons reçu le prix du Off « Coup de Coeur de la Presse du Grand Avignon et du Vaucluse » et connu un véritable succès public (représentations à guichets fermés) et professionnel (plus de 250 programmateurs sur les deux éditions) En février 2014, une captation France télévisions a été réalisée au Théâtre des Asphodèles, donnant lieu à cinq diffusions sur France Ô de l’intégralité du spectacle. En Juillet 2015 et donc après deux ans de tournée, le spectacle aura été joué plus d’une centaine de représentations (dont une cinquantaine de représentations sur la dernière saison).

SUR UNE IDÉE ORIGINALE DE THIERRY AUZER, LUCA

FRANCESCHI ET STÉPHANE LAM

MISE EN SCÈNE LUCA FRANCESCHI

CHORÉGRAPHIE NAJIB GUERFI

COMPOSITION MUSICALE NICOLAS GIEMZA DIT « TIKO » ET

STÉPHANE LAM

CRÉATION LUMIÈRE ROMUALD VALENTIN

COSTUME MALIKA MIHOUBI

DÉCOR THIERRY AUZER, JEAN AUZER

GRAPHISME DÉCORS ALEXANDRE MERCIER

AVEC SAMUEL CAMUS, MATHILDE DUTREUIL, SALLA LINTONEN,

YANNICK LOUIS, NICOLAS MOISY, ALEXANDRA NICOLAÏDIS,

LYSIANE CLEMENT

ESPACE PRO

CONDITIONS TECHNIQUES :

9 PERSONNES EN TOURNÉE :
7 COMÉDIENS - 1 RÉGISSEUR - 1 ADMINISTRATEUR
PLATEAU : OUVERTURE MINI 9M / PROFONDEUR MINI 6,5M
HAUTEUR MINI 4,5M
PLAN DE FEU ADAPTABLE EN FONCTION
DU MATÉRIEL DU LIEU D’ACCUEIL

CONTACT : 06 45 56 34 53 / 04 72 6112 55
COMPAGNIE@ASPHODELES.COM

...

EXTRAITS DE PRESSE

Le théâtre beaunois a vécu une de ses plus belles soirées avec Les Irrévérencieux. La salle pleine a découvert le mariage de la tradition et du contemporain dans un moment de folie, d’inventivité, de références et d’allusions. Moment qui constitue aussi un message d’espoir par son mariage des cultures et la force de l’imaginaire. Illustration belle plastiquement, riche musicalement, performante physiquement et hilarante par le contenu. Ce spectacle est aussi une preuve que l’art d’aujourd’hui se renouvelle en croisant, en superposant et en mariant les arts traditionnels et présents. CÔTE DE BEAUNE

Quelle magnifique performance ! Un melting pot très réussi. C’est drôle, fin et admirablement interprété. Nous dégustons cette pièce faite de décalages et de contre-emplois qui nous sortent un peu de nos schémas convenus. Les comédiens y vont à fond, sont à l’aise dans tous les régistres, et leurs rôles sont portés au maximum. Le propos n’est pas éculé, il est au contraire revisité par la danse et les mots, dans un présent qui donne envie de créer toujours avec plus de nouveauté. Et surtour, de s’amuser. LA MARSEILLAISE

Un régal que ces Irrévérencieux : fraîcheur des comédiens, clarté de la trame, richesse d’une scénographie sans cesse en mouvement (...) Les sept filles et garçons, à l’aise dans leurs baskets, maîtrisent ancien et nouveau styles avec assurance, jusqu’au battle final. Et le public se marre, il y a du rire à tous les degrés possibles, plein de références : c’est un spectacle joyeux.Un régal que ces Irrévérencieux : fraîcheur des comédiens, clarté de la trame, richesse d’une scénographie sans cesse en mouvement (...) Les sept filles et garçons, à l’aise dans leurs baskets, maîtrisent ancien et nouveau styles avec assurance, jusqu’au battle final. Et le public se marre, il y a du rire à tous les degrés possibles, plein de références : c’est un spectacle joyeux. JOURNALISTE AU PROGRÈS

Un spectacle étonnant qui nous emmène loin, très loin, dans un ailleurs délicieux, sensible, audacieux, teinté de folie, fusionnant les langues, les cultures et les arts en nous délivrant subtilement un beau message de tolérance. C’est tout simplement magique, poétiquement burlesque, et en même temps d’une technicité sans faille. Révérence, messieurs et mesdames les artistes ! REG’ARTS

Cette jolie gourmandise est d’une sensibilité exquise, et le propos, ici très beau, ne manque pas d’être très politique. Rien de plus audacieux, rien de plus sympathique ! MAGCENTRE

Une heure et demi de bonheur théâtral qui déchaine l’enthousiasme sans réserve des spectateurs, jeunes ou adultes qu’ils soient. LE BELVÉDÈRE

Une folle énergie emmène le spectateur dans un tourbillon jubilatoire qui ne doit rien au hasard et tout à la scénographie, au talent des interprètes et à I’alchimie des genres qui produit un mélange (d)étonnant. MÉLIMELOFF

« C’est un spectacle très tonique et très inventif, les comédiens s’essaient à toutes les disciplines, human beatbox, danse hip hop, parlent dans toutes les langues et nous amusent autant qu’ils semblent prendre du plaisir.» LA PROVENCE

...