... ... ... ...
...

LA COMPAGNIE DU THÉÂTRE DES ASPHODĖLES – (28 ans d’âge…)

L'asphodèle est cette plante quelconque qui perce en troupes la rocaille sèche, le sol ingrat ou le coteau sauvage. c'est une beauté soudaine et inattendue, sur le bas-coté des routes ou ne s'arrêtent guère que les gens du voyage. Et si, dans un monde souvent aride, utilitaire, difficile ou médiocre, chaque spectacle était le défi d'une éclosion éphémère de beauté, d'originalité, aux couleurs d'une vie différente, offert à ceux qui acceptent encore de s'arrêter et de se laisser étonner ?

EN PLUS DE 20 ANS D’EXISTENCE, À PARTIR DE LA CRÉATION DE SPECTACLES DE COMMEDIA DELL’ARTE, NOTRE COMPAGNIE A SU TIRER PROFIT DES DIVERSES POTENTIALITÉS QUE RECÈLE SON ÉQUIPE POUR AFFIRMER SA SINGULARITÉ DANS CETTE VOIE TOUT EN SE LIVRANT À UNE IMPORTANTE DIVERSIFICATION DE SON ACTIVITÉ OSCILLANT SANS CESSE ENTRE ACTION DE PROXIMITÉ, OUVERTURE INTERNATIONALE ET INTERCULTURELLE.

...

Vivre en 2021 nous impose de continuer inlassablement et avec énergie cette quête de la rencontre, de la compréhension et de la diversité, de nous ouvrir au monde, de faire partie de ces nombreux acteurs qui à la recherche d’idée différente essayaient de mieux construire notre quotidien de demain.

Depuis sa création en 1992, riche de ses rencontres interculturelles avec d’autres pratiques théâtrales et de sa confrontation avec des textes du répertoire et des textes contemporains, la Compagnie du Théâtre des Asphodèles nourrit une réflexion tant sur la Commedia dell’arte, qu’elle a su faire évoluer d’un théâtre de tréteau traditionnel à une nouvelle forme à la fois contemporaine et sans cesse renouvelée, ainsi que d’investir des espaces, des lieux où elle redéfinie un rapport aux citoyens.

Notre compagnie compte aujourd’hui à son actif 25 créations avec plus de 1500 représentations (soit environ 70 par an) qui ont attiré près de 320 000 spectateurs dans plus de dix pays différents. Si nos créations rencontrent un tel succès, c’est bien parce que nous proposons au spectateur une vision tout à fait personnelle d’un genre marqué du sceau de la tradition. Il nous a en effet toujours importé d’asseoir notre travail sur cette base mais avec le souci constant de la transcender et de la confronter à sa modernité.
Avec la volonté constante d’établir des passerelles entre les cultures, les genres, les êtres et les choses, notre démarche artistique s’inscrit comme un véritable espace de partage et de découverte.
C’est avec ces différentes « matières » artistiques, ces approches du théâtre que nous abordons des thèmes qui nous sont chers, comme l’égalités femmes – hommes, des pouvoirs, des droits, des territoires, des conflits, de l’argent, de la bio-diversités en partant de vies traditionnelles, de simples citoyens, mais aussi de grande personnalités. Entre textes – canevas italiens, textes classiques, écritures contemporaines, adaptations de roman ou écriture de plateau, les mots intérieurs, l’oralité comme les gestes (le corps) nous aurons permis de toucher l’autre en essayant de la comprendre, de ce comprendre pour mieux interroger le monde, le dessiner pour l’avenir…

Partie de la création de spectacles, notre compagnie sait également tirer profit des diverses potentialités que recèle son équipe pour affirmer sa singularité dans cette voie, tout en se livrant à une importante diversification de son activité et oscillant sans cesse entre action de proximité, ouverture internationale et interculturelle.Tout cela dans un désir d’aller au plus près des personnes qui nous entourent, public assidu des lieux culturels mais aussi et surtout simple citoyen bien éloigné de nos préoccupations d’artistes, d’acteurs culturels.

LA COMPAGNIE et son lieu de vie

C’est donc dans cette perspective que notre compagnie a depuis 1999 décidé d’ouvrir un îlot artistique urbain, nouveau territoire de l’art, ouvert à tous. Après s’être installé dans un ancien bâtiment industriel du 19 siècle au 84 de l’avenue Félix Faure, puis dans un ancien Laboratoire pharmaceutique au 115 avenue Lacassagne en 2007, la compagnie à investit en 2012 un ancien garage automobile au 17 bis de l’impasse Saint-Eusèbe, mais toujours dans le 3ème arrondissement de la ville de Lyon en France et ce jusqu’à aujourd’hui.

Le lieu et la compagnie formant une unité cohérente, il s’agit de pérenniser les activités culturelles dans lesquelles nous avons su développer de réelles compétences et un style propre mais également d’explorer les innombrables possibilités qu’offre un nouveau lieu, que nous défendons comme un véritable laboratoire industriel de création artistique, où dialogue équipes et formes artistiques.

...

Ce lieu de création, lieu d’accueil, doit s’inscrire dans une démarche plus large, visant à créer dans un quartier exempt de toute structure culturelle, une dynamique exemplaire.
Dans ses modalités d’accueil qui deviendront insolites, dans sa proposition artistique, dans son partage avec d’autres compagnies recherchant une rencontre avec un public et enfin une pépinière d’ateliers de théâtre (cours hebdomadaires) de formation artistique professionnelle, et animation socioculturelle de proximité contribuent largement au rayonnement et à la dynamisation de notre compagnie.

Dialoguer avec le quartier, l’Europe et les continents, faire de l’art et de l’action culturelle c’est aussi et surtout dialoguer avec les personnes. Ce qui nous importe aux Asphodèles, c’est de partager notre passion avec des personnes d’ici d’ailleurs et de demain, d’origine les plus diverses, aller à la rencontre des personnes éloignées des propositions artistiques, se confronter à d’autres pratiques, d’autres cultures, d’autres expressions.

Ces dernières décennies, nous avons assisté à une multiplication des échanges et des rencontres, un effacement des frontières conduisant à une porosité des mondes, porosité des langues et des cultures. L’art se doit aujourd’hui de prendre en compte ces évolutions et c’est bien ce que notre compagnie cherche à faire.

En 21 ans d’existence, le Théâtre des Asphodèles est parvenu à s’imposer à Lyon comme une structure culturelle de référence, atypique et bénéficie aujourd’hui de la reconnaissance du public ainsi que du soutien de nombreuses institutions et collectivités ou organismes.

...